AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marja B. Smith | UC

Aller en bas 
AuteurMessage
Marja B. Smith

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 02/08/2008

Feuille de personnage
Humeur: Egarée
Affinités:

MessageSujet: Marja B. Smith | UC   Sam 2 Aoû - 14:37

.
.
Change everything you are,
And everything you were,
Your number has been called.

Fights and battles have begun,
Revenge will surely come,
Your hard times are ahead...
.




    Identité
    Les informations officielles sont celles de son passeport [...].

    Nom : Smith.
    « Quelle originalité n'est-ce pas ? Au moins c'est assez clair, et je n'ai pas à tenter d'être crédible -je mens très mal. Ça me donne l'avantage d'être directement cataloguée comme immigrante ou simple fugueuse, ou je ne sais quoi encore nettement préférable à ma situation actuelle. »

    Prénom(s) : Marja, Beryl, June.
    « Marja signifie "amère" en hébreux, selon les recherches que j'avais mené sur l'Internet il y a des années, mais tout ce que ça m'évoque ce sont les sempiternels quolibets et surnoms ridicules qui m'ont affligé toute mon enfance et que je n'ai nulle envie de me rappeler précisément. Ce qui me faisait horreur par-dessus tout c'était le ton douceâtre que prenait ma mère lorsqu'elle m'appelait "Marjorie". Marjorie. Ce prénom m'a toujours fait horreur et -que ce soit bien clair- Marja n'est aucunement un diminutif pour Marjorie ; ma mère prenait simplement un plaisir sadique à m'appeler comme ça. Pourquoi "Marja" ? Pourquoi "Marjorie" ? Je n'en sais trop rien, je ne le lui ai jamais demandé ; j'avais la vie devant moi pour le lui demander... Enfin. Beryl, mon second prénom, désigne un minéral -le béryl donc- dont les variétés les plus connues sont sans nul doute l'émeraude et l'aigue-marine. Une excentricité de mon père -de ce que j'en sais. C'est ainsi que j'aimais me faire appeler par mes quelques amis. June, à vrai dire... C'est seulement un prénom que j'aime bien, entre Jude et Juno, et c'est celui que je compte utiliser en priorité à Austin, par mesure de sécurité. ... "Vôtre nom ?" – June Smith, monsieur. Ça sonne bien non ? Ça fait un peu John Smith j'avoue. Moi je trouve ça drôle. »

    Âge : 21 ans.
    « J'avoue que j'ai beaucoup de mal à gérer cette histoire d'âge. Je parais avoir plus de la vingtaine mais il ne me semble pas avoir passé plus de quelques mois dans les bois... J'allais alors sur mes 17 ans. Il est pratiquement impossible que se soient en réalité écoulées plusieurs années. Et c'est ce "pratiquement" qui me ronge. Un doute. D'autre part, imaginez-vous catapulté dans un corps d'adulte alors que vous en étiez encore à vous esclaffer du couinement que faisait la porte de votre réfrigérateur en s'ouvrant... Le pire c'est que, même si je parviens à me faire plutôt discrète, je suis une adulte suffisamment mignonne pour attirer les regards de ces messieurs de l'âge de mon père. Je dis 21 ans, comme ç'aurait pu être 20, mais 21 c'est tout juste l'âge de la majorité, alors tant qu'à faire... Sait-on jamais. Même en cette époque chahutée où l'on n'est plus tellement regardant de ce genre de choses, ça pourrait se révéler utile. »

    Date et lieu de naissance : Le 20/06/49, à Salt Lake City, Utah, Etats-Unis d'Amérique.
    « Je ne suis donc pas née en 2049 pas plus qu'en 2047 ou en 2050, mais en 2054. ... Quoi ? Vous croyiez vraiment que j'allais vous donner plus que l'année de ma naissance ? C'est déjà bien. Je mens très mal, alors j'évite tout simplement de répondre aux questions importunes, ou encore je pratique le mensonge par omission... Je ne me donnerai bien évidemment pas la peine de vous préciser si Salt Lake City est ma véritable ville natale ou non.»

    Métier ou occupation : Coursière / livreuse.
    « C'est assez vague en effet. Je n'ai été embauchée par aucune entreprise en particulier et fonctionne "à la mission" allant de la pizza, au café, aux paperasses en passant par des colis douteux que j'ai pour ordre de n'ouvrir sous aucun prétexte, bien entendu. Je vais là où d'autres n'oseraient pas mettre le pied, et m'exécute sans rechigner, rapide, efficace, et sûre. A défaut d'être "bien" payée, ça me permet de survivre. Je loue même une chambre du côté de New Way. Par ailleurs ça me permet d'explorer la ville, de me familiariser avec ses ruelles mal famées, et de commencer à détailler ses "bizarreries"... Je ne perds pas espoir de pouvoir entrer en contact avec des... semblables ? Oui des semblables, ces silhouettes furtives, ces relents si particuliers, je suis persuadée qu'en mettant le nez par là... Je... Je devrais pouvoir comprendre... Ce qui se passe ? Ce qui m'arrive ? »

    Introspection
    Les informations officielles sont celles recueillies auprès de sa famille suite à sa disparition.

    Caractère : Ecrivez le caractère du personnage, le plus objectivement possible, sans pour autant être trop bref.

    Ses phobies : « Elle a toujours été terrorisée par l'orage notre Marjorie. Depuis toute petite. Elle les sentait toujours venir et devenait intenable. Beaucoup d'enfants ont peur de l'orage, c'est normal, le tonnerre, les éclairs... C'est inquiétant. Et c'est impressionnable, un enfant. Marja, elle... Même en grandissant... Pauvre petite, ça la paniquait ! La cheimophobie ça s'appelle ce me semble. Elle en aurait hurlé à la mort. »
    « C'est vrai. L'air se faisait lourd, mon coeur se mettait à battre au ralenti, j'avais peine à respirer. La terre exhalait alors son dernier soupir en une effluve capiteuse, et l'angoisse m'envahissait lentement. Puis le vent se levait, mes poils se hérissais, et j'avais grande peine à retenir un gémissement. Au premier éclair... Hem, oui enfin passons. Malheureusement en fervente hypersensible, j'ai eu tout le loisir de me découvrir d'autres traumatismes. A commencer par l'eau. Je n'ai jamais eu de souci avec la pluie, ou l'eau domestique, -quant à la mer je ne l'ai jamais vue- mais depuis ma semi-noyade dans la Trinity River je ne m'imagine même pas m'approcher à moins de trois mètres de la rive d'un torrent, d'un fleuve, d'une rivière ou de quoi que ce soit plus grand qu'une baignoire... Piscine comprise. Un genre d'hydrophobie. Je vous rassure, ça ne signifie pas que j'ai la rage ! » Rires. « Mes péripéties m'ont également mises dans un tel embarras que j'en ai été profondément humiliée, et marquée : je n'avais absolument pas songé au fait que je reparaîtrais nue une fois retransformée en humaine... C'est devenu une hantise : me retrouver de nouveau totalement nue, devant n'importe qui. Je me sens tellement... Ridicule, vulnérable. Ma plus grande crainte, dans l'absolu, reste néanmoins celle de me retransformer en "monstre" un jour, je ferai tout pour l'éviter. »

    Ses habitudes : Ce qu'il aime faire dans la journée, le soir, à la pleine lune...

    Dix choses à savoir sur votre personnage :

    1. « Nous ne sommes jamais parvenus à lui faire goûter la moindre miette de poisson, de crustacé, de quoi que ce soit venant de la mer en fait. »
    « L'odeur de la poiscaille m'incommode. C'est tout. »

    2. « Il n'y avait rien de tel que la pluie pour la calmer. La vraie pluie -enfin pas non plus torrentielle- qui lessive les plaines et la laisse toute chose. Marja piquait rarement des crises mais celles-ci sont mémorables, et la pluie a, à chaque fois, eu un effet apaisant immédiat parfaitement hallucinant. Le goutte-à-goutte régulier sur le perron, le bruissement de l'ondée à ses carreaux, peut-être, autant de notes familières, sa symphonie personnelle. »
    « C'est joliment dit. Je pouvais effectivement rester des heures entières immobile, étalée sur mon lit, ou le front collé à la vitre glacée de ma fenêtre, perdue dans mes réflexions, abandonnée à un élan de spiritualité. Hélas la pluie se fait rare, ou s'abat violement sans crier gare, et je suis bien loin de chez moi.»

    3. « Elle n'a jamais été très à l'aise avec les animaux, et ils le lui rendaient bien. Elle a bien eu des gerbilles, qui ont fait sa fierté le temps d'un automne, mais un jour les bestioles ce sont échappées de leur cage et elles se sont électrocutées en grignotant des câbles derrière son bureau. »
    « Speedy et Gonzales. Mes gerbilles. Elles s'appelaient Speedy et Gonzales. Je voulais des animaux de compagnie. Les chiens me lorgnaient bizarrement et les chats feulaient dès que je m'approchais d'eux. Ils devaient sentir que j'étais un monstre. »

    4. « Oh mon Dieu j'espère qu'elle trouvera de quoi se soigner le printemps venu... Les médicaments sont devenus impossibles à acquérir ! »
    « Je suis allergique aux pollens. Pas de quoi fouetter un chat. Je me contente simplement de passer trois mois à éternuer dès que je mets le nez dehors. C'est épatant cette faculté qu'a ma mère à se persuader de ce qui lui va le mieux et d'envisager les choses aussi sereinement. Pour beaucoup j'ai été enlevée par un loup, ou un ours, et je me suis sûrement fait dévorer. Ma mère, elle, je suis persuadée qu'elle se comporte et continue de mener sa vie comme si j'avais fugué chez une amie et que je risquais de rentrer d'ici quelques jours. Mais je ne rentrerai pas.»

    5. « Elle avait toujours de la musique dans les oreilles, du matin au soir et du soir au matin, elle s'endormait même parfois avec. Elle s'essayait volontiers au violon et au piano mais préférait la guitare. Aujourd'hui ce serait différent. »
    « La "musique" me manque, mais chaque instant a sa splendeur, orchestrée par le monde entier, un monde sourd et indolore. [...] Il y a d'autres mélodies que celles des instruments et des gorges. »

    6. « »
    « »

    7. « »
    « »

    8. « »
    « »

    9. « Marja tuerait pour un cookie aux amendes. »
    « Presque. La gourmandise fait partie des mes vices. »

    10. « On ne la laissait pas trop boire, Beryl ça lui réussissait pas l'alcool. Elle devenait totalement apathique puis se lançait dans des débats qui gavaient tout le monde ou s'effondrait en larme puis devenait furieuse. »
    « Je n'ai jamais beaucoup bu, et à plus forte raison à présent je ne renouvèlerais pas l'expérience. Ce serait trop dangereux. Tout à fait stupide.»


    Apparence

    Physique : Décrivez brièvement le physique du personnage.
    Son apparence une fois transformée : La couleur de son pelage, sa taille... Ce peut être raconté sous la forme d'une anecdote.

    Relations

    Inscrivez ici toutes vos relations.

    Hors Jeu

    Personnalité choisie pour l'avatar : Megan Fox.

    Prénom/pseudo : Aubane.
    Âge : 16 ans.
    Fréquence de connexion : Très variable durant les vacances.

    Comment avez-vous découvert le forum ? Par une amie.
    Comment trouvez-vous le design ? Classe. ^^
    Et le contexte ? Hmm... Rédigé avec un style certain. *w*




.
Don't let yourself down,
Don't let yourself go,
Your last chance has arrived.
.


.


Dernière édition par Marja B. Smith le Dim 10 Aoû - 4:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley J. Kennedy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 09/06/2007

Feuille de personnage
Humeur:
Affinités:

MessageSujet: Re: Marja B. Smith | UC   Sam 2 Aoû - 14:40

    Bienvenue, merci de ton inscription !

    Je te réserve l'avatar.

_________________
    AVATAR PAR MB.
    ICÔNES PAR * & ME.

    DOUBLE COMPTE : MARYBELL SULLIVAN/PERFECTADMIN (a)
    W.WONKA FAN
    JE NE SUIS QU'UNE INFIME PARTIE DE MOI-MÊME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marja B. Smith | UC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Willow Smith {OK}
» John Smith, ça ne vous dit rien? {OK}
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Benjamin Smith • Humain [ LIBRE ]
» Arrivé au Grenier [RP Emilly Smith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
# AD ETERNAM. :: • Floodland. :: Corbeille.-
Sauter vers: